Voir tous les essais

Vues sur les arbres

Isabelle, 52 ans

J’aime les arbres. J’imagine une photo où je suis allongée dans l’herbe et où je peux voir en même temps les feuilles et le ciel. Le vert à quelque chose d’apaisant.

A Paris, on a peu de paysages de ce type, on en trouve davantage à la campagne. Je ne pense pas à un lieu en particulier mais cette idée de plusieurs plans à la fois, ce point de vue apporte une autre perspective.

De la fenêtre de ma chambre, il y a des arbres mais je dois tourner la tête pour les voir. Les premiers jours où je suis arrivée à l’hôpital, je ne supportais pas la lumière. Les volets étaient fermés.

C’est important de partir pour changer de paysage, pour un autre espace. Lorsque l’on est dans un lit d’hôpital, c’est ce dont on a besoin. On est confrontés à la maladie, on ne bouge pas ; imaginer, observer une image permet de voyager.

  • Les coquelicots

    Gisèle, 67 ans J’essaie de faire de la sophrologie pour supporter les douleurs. Mon cancer n’est pas opérable. Parfois on ne sait plus quoi penser, ce que l’on va devenir. J’essaie de faire de la méditation mais je n’y arrive pas…

    L'arbre japonais

    Dominique, 54 ans Je pense aux arbres japonais en fleurs. En ce moment, c’est la période de floraison. Il y a un parc à Paris où tous les japonais se retrouvent et où se trouvent ces fleurs. On m’en a parlé récemment. J’ai aussi des amis qui…